Qu’est-ce que le Gestalt Massage®

Tout d’abord, le Gestalt Massage est un massage, et pour les puristes du langage, un toucher thérapeutique d’approche psychocorporelle. Il est conçu pour répondre aux besoins physiologique et psychologique humains d’être touché. Et il est structuré de façon à donner au receveur une sensation d’unité corporelle.  

L’étymologie du nom apporte quelques précisions 

1- Gestalt : Issu de la psychologie humaniste, gestalt correspond ici à un ensemble complet cohérent, en lien avec le besoin du client, tel qu’il se présente à son rendez-vous.  Le praticien choisit les gestes et l’enchainement qui lui seront adaptés, ce jour-là, en fonction des circonstances, en gardant l’idée d’unification corps-esprit.

2– Massage : Le massage peut être défini comme un ensemble de techniques utilisant les mains (pétrissage, pressions, vibrations, respirations,  etc…) et s’exerçant sur différentes parties du corps dans un but thérapeutique. En Gestalt Massage, avec plus de 100 mouvements différents disponibles, étirements, mobilisations, bercements, vibrations, en alternant rythmes et pressions adaptés, il est possible de favoriser l’émergence de sensations et sentiments et d’augmenter son niveau de conscience corporelle en éveillant le système neurosensoriel. Certaines techniques sont propres au Gestalt Massage, comme l’unification, l’énergétisation et l’enracinement, qui permettent de clore un processus de massage en cours.

Le toucher : un des besoins essentiels de l’être humain

Le toucher est le premier sens qui se développe in utero, et il reste prédominant jusqu’à l’âge de 18 mois. Durant notre prime enfance, nous stockons les informations que nous recevons de notre entourage sous forme de sensations, de ressentis, d’émotions, puisque la pensée n’est pas encore en place, et le langage pour communiquer n’est pas encore acquis.

Ainsi, plus tard, lorsque notre corps porte les traces de notre vie, l’approche par le toucher peut permettre de prendre conscience de la richesse des sensations et des émotions qu’il peut éveiller, qu’elles soient agréables ou non. L’accompagnement thérapeutique en Gestalt Massage permet d’amener à la conscience ces vécus, de les intégrer, avant de les transformer, pour passer à une étape plus libre de sa vie.

Notre premier massage nous est donné, pour la plupart d’entre nous, lors des contractions qui nous ont permis de venir au monde, et selon certains neurophysiologistes, le toucher nous aide à parfaire notre achèvement neurophysiologique, et à réguler notre équilibre relationnel et social.

Lorsque des carences de toucher existent, qu’elles soient anciennes ou plus actuelles, « le massage peut les combler en apportant les stimulations sensorielles qui manquent, et à l’âme les caresses et le maternage qui cicatrisent et réparent les blessures de l’existence ». (Anne Dindar-Valiente)

En dehors de la démarche psychocorporelle du Sensitive Gestalt Massage®, c’est plus que jamais une thérapie à caractère humain, dans « une société où le toucher est réduit à sa plus minime présence, bien que médiatisée à outrance, et où la conscience et la connaissance par le véritable contact corporel n’ont pas encore connu une évolution suffisante pour devenir tradition de vie ». (Clinique Myo, Montréal).

Un espace de relaxation et de plaisir : oui au bien-être !

L’un des principaux effets du Gestalt Massage® est la relaxation, et ses effets physiologiques et psychiques décrits ci-après, avec l’expérience du plaisir et de la détente nécessaire à notre équilibre. Une séance de Gestalt Massage® rien que pour se faire du bien !

Nous pouvons mentionner la notion de désir, car parfois, le massage peut déclencher le désir sexuel. Ceci est tout à fait normal et naturel. En Gestalt Massage®, en parler est possible, mais les gestes techniques restent orientés vers la relaxation, et les parties génitales ne sont jamais touchées.

Dénouer ses blocages en confiance

Pourquoi choisir une approche psychocorporelle ? : Face aux messages parfois récurrents de la mémoire de notre corps (tensions, somatisations), qu’ils soient soudains, après un événement, ou chroniques, l’approche psychocorporelle, par des gestes précis, permet à la personne de faire l’expérience de soi-même par le corps, de prendre conscience de ces messages, et des émotions et blocages qu’ils peuvent signifier, quelles qu’en soient leurs origines.

Ceci est possible lorsqu’une relation de confiance s’installe entre le praticien et le client, et que celui-ci peut être écouté. L’espace thérapeutique est présent pour l’accueillir tel qu’il est, et il pourra s’exprimer, en toute sécurité, verbalement ou par émotions lorsque cela se présente, pour prendre conscience des nœuds et blocages, les libérer. L’énergie pourra circuler à nouveau. Le toucher en Gestalt Massage®, est donc une approche globale de l’être humain qui inclut les aspects somatiques, psychologiques et relationnels.

 

A qui s’adresse le Gestalt Massage® ?

Que ce soit en relaxation ponctuelle ou en approche psychocorporelle régulière, cette technique a un rôle important sur la gestion du stress, la détente, le sentiment de bien-être, le sommeil, et sur le psychisme.

Le Gestalt Massage®, en séance de relaxation

Intégrées aux préambules du massage, les techniques de respiration complète, de mots inducteurs de type ericksonnien, les étirements, rendant conscient le schéma corporel, ont pour but, comme toutes les techniques de relaxation, d’apporter la détente.
Mais au-delà, elles se proposent de créer et mettre en place un éveil sensoriel par un accès à un état physiologique et psychique qui, coupant du monde extérieur, focalise l’attention et la vigilance sur le corps, sur sa sensibilité, sur les zones travaillées, et, introduisant à un état proche de l’endormissement et du rythme alpha, font taire les perturbations et parasitages dus aux tensions et crispations de la vie quotidienne, par un relâchement physique complet.

Le Gestalt Massage®, en prévention

Pour les personnes qui vont bien et souhaitent que cela continue, car le massage constitue depuis toujours un allié de la prévention, grâce à ses effets physiologiques et psychiques.
La prévention tient une large place en médecine orientale, dont le massage est l’une des disciplines privilégiées. C’est dans le but d’éviter une évolution nuisible d’un déséquilibre énergétique. Quelques messages du corps peuvent annoncer un déséquilibre, comme : insomnie, douleurs, addictions, fatigue, mauvaise digestion, surmenage, difficultés émotionnelles. Ainsi, sous un aspect corporel, c’est autant la conscience du corps que la compréhension de soi et des autres, l’affinage de ses perceptions, la qualité de son état d’esprit qui sont en lien avec l’énergie.

Le Gestalt Massage®, en développement personnel et en accompagnement  

  • Bien que le toucher soit le premier sens à se développer chez l’être humain, et qu’il conditionne notre équilibre futur, certaines personnes présentent des carences en ce domaine, ou n’ont pas été touchées de manière appropriée. Le SGM® est particulièrement adapté pour réapprendre les ressentis bénéfiques et se reconstruire.
  • Pour les personnes qui ont tendance à somatiser, c’est-à-dire à connaître des difficultés corporelles, des douleurs pouvant correspondre à l’expression de leurs émotions (colopathie, migraines, fibromyalgie, mal de dos, symptômes de stress).
  • Pour les personnes qui ont des problèmes de dépendances à l’alcool, aux drogues.
  • Pour les personnes qui souhaitent faire un travail de recherche personnelle sans pour autant entrer dans le processus d’une psychothérapie.
  • Accessible à presque tous, à la fois source de détente, d’énergie et de bien-être, le SGM® est particulièrement préconisé pendant ou après des périodes difficiles (deuil, rupture, dépression etc.), pour lutter contre le stress, la fatigue, les somatisations diverses ou les états dépressifs.

Le Gestalt Massage®, en complément d’une psychothérapie

Il est surtout recommandé aux personnes vivant mal avec leur corps : des difficultés sont parfois révélées à l’occasion d’une psychothérapie verbale.  Ainsi, les personnes dépressives peuvent retrouver un début d’énergie par le ressenti de sensations agréables.
Pour les personnes ayant été maltraitées, abusées, le fait d’apprendre ou de réapprendre à être touché par un toucher bienveillant et juste permet de faire l’expérience d’une relation sécurisante, dans le respect de soi et des autres.

Appréhender son schéma corporel de l’intérieur permet aux personnes souffrant de troubles du comportement alimentaires de sortir de l’image imaginée et souffrante. Cet accompagnement amène également des personnes dépendantes, celles qui ont eu un accident ou une maladie grave, celles qui somatisent etc.… à nouer un contact différent avec leur corps.

Dans le cadre des pathologies vieillissantes, le Gestalt Massage® permet de lutter contre le morcellement physique et/ou psychologique par l’intermédiaire du ressenti corporel et ainsi apaise le stress et les maux dus à ces problématiques.

 

Quelles sont les contre-indications au massage ?

Avant la séance, le praticien vous demandera votre situation médicale. Le massage est contre-indiqué en cas de :

Maladies des os
Intervention chirurgicale récente
Maladie infectieuse et fièvre
Phlébite
Problèmes veineux ou hémorragiques
Inflammations
Plaies ou cicatrices récentes
Vomissements
Douleurs aigues
Certains traitements médicamenteux

En cas de doute, le diagnostic de votre médecin est important. Vous pouvez lui demander si votre situation médicale vous permet de recevoir un massage SGM®.

 

Le massage a des effets physiologiques :

Inspiré de James R. Chamberlain (Maîtrise de Sciences en Technologie)

Au niveau du système musculaire :
Selon le type de mouvement, le tonus musculaire sera impacté pour restaurer le niveau énergétique (gestes superficiels) ou produire un effet de détente et de relaxation  (gestes plus profonds). Le massage peut aider à relâcher des muscles contractés.

Au niveau du système excréteur et digestif :
Par la stimulation des nerfs qui contrôlent directement ou indirectement les organes de l’élimination, il favorise la digestion, augmente la production urinaire, et favorise l’élimination des déchets vers le foie et les organes excréteurs et le fonctionnement des intestins.  Il est d’ailleurs recommandé de boire de l’eau à la fin de la séance et par la suite, afin de favoriser l’élimination des toxines dégagées.   

Au niveau du système respiratoire :
Il favorise une respiration plus profonde et efficace, et donc une meilleure oxygénation de l’ensemble du corps.          

Au niveau du système endocrinien et immunitaire, le massage :
– réduit la sécrétion d’hormones de stress,
– favorise une meilleure répartition des hormones,
– active le système immunitaire.

Au niveau articulaire, le massage :
– augmente l’amplitude des mouvements articulaires,
– favorise la lubrification articulaire,
– diminue la résistance musculaire près des articulations.

Au niveau de la peau :
Notre peau représente une surface d’environ 2 m2 où sont présents des milliers de récepteurs sensoriels, points de départ de l’influx nerveux. Une peau massée s’assouplit, se lubrifie et s’hydrate par l’amélioration de la fonction des glandes sébacées et des glandes sudoripares.

Au niveau du système cardio-vasculaire :

– activation de la circulation du sang et du retour veineux, par la stimulation des récepteurs qui entraîne la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui permet de soulager le cœur.
– augmentation de l’apport d’oxygène et de nutriments aux cellules, ce qui soulage le travail du cœur, permet de réduire le rythme cardiaque et la pression artérielle

– augmentation de la circulation de la lymphe, par laquelle d’autres impuretés sont rejetées. Le mouvement de la lymphe dans le corps se fait naturellement par l’effet de contraction des muscles. Les personnes qui mènent une vie largement sédentaire peuvent cependant suppléer à ce processus naturel et à travers le massage accélérer la circulation de la lymphe.
– diminution les œdèmes et congestions tissulaires

Au niveau du système nerveux :

En fonction du type de mouvement utilisé et du but recherché par le massage, le système nerveux peut être stimulé ou apaisé. D’une manière générale, il favorise la relaxation globale du corps et de l’esprit par la régulation de l’activité du système nerveux autonome (celui qui nous permet de mettre en action notre organisme – système nerveux sympathique, mais aussi de le mettre au repos – système nerveux parasympathique). Notons qu’en cas de stress, ces fonctions sont très souvent perturbées.
Par voie de conséquence, le massage contribue à diminuer le niveau d’anxiété et de dépression et peut favoriser le retour à un sommeil réparateur. 

Au niveau du système énergétique :        

La Médecine Traditionnelle Chinoise fait état de ses disciplines qu’elle nomme « les 7 perles », dont la médecine manuelle (Tui Na – Dong Fa), qui sont des gestes de massage visant à restaurer les mobilités, réduire les contraintes des tissus et favoriser la circulation de l’énergie (Qi) et des liquides.

 

Le massage a des effets sur le psychisme

Il apporte le confort du « maternage » et la confiance :

Le simple fait d’être touché avec respect et dans un cadre précis a un effet psychologiquement bénéfique qui produit un sentiment de bien-être émotionnel. Chacun a besoin de recevoir de l’attention, de l’affection, au nom de la dignité humaine.

Il contribue à débloquer des schémas émotionnels préexistants

Chacun d’entre nous, à sa manière, porte les traces de son histoire. Les situations du passé, les bonnes comme les mauvaises, non terminées, encore brûlantes, conscientes ou non, sont inscrites à un endroit ou à un autre de notre corps. C’est peut-être un muscle durci, ou une zone intouchable, on ne sait pas pourquoi. Ces situations sont parfois associées à des émotions qui auraient dû être exprimées alors, entendues, digérées, afin que la situation puisse être intégrée. Ce n’est pas toujours le cas.  Le massage peut aider à se libérer de l’emprise de ces énergies présentes et bloquantes qui nous empêchent d’accéder à notre liberté et de renouer avec des sentiments plus sains et plus paisibles.

Il stimule nos capacités sensorielles

Nous savons qui nous sommes à travers tous nos sens. Le massage réveille et stimule directement notre sens tactile. Il peut développer et confirmer notre sens de l’identité du fait que nous sommes valorisés et que nous sommes acceptés comme nous sommes. De la même manière que l’alimentation régulière est nécessaire à nos besoins physiologiques, nos sens ont besoin d’être stimulés. Le sens du toucher a besoin d’être nourri car il contribue à l’équilibre global de chaque personne. En tant que perle de la médecine orientale ou discipline fondamentale de la naturopathie, le massage est l’un des vecteurs de cet équilibre.

Un peu d’histoire

C’est vers la fin des années 60, à l’Institut Esalen, près de San Francisco, que Margaret Elke développe ce qui s’appellera en Europe le « massage californien », une approche globale, après avoir étudié plusieurs techniques  (suédois, japonais, amérindien…). C’est là également qu’enseigne Fritz Perls, fondateur de la Gestalt-thérapie. Puis, elle s’installera en Europe dans les années 70  pour y enseigner cette nouvelle technique qui comporte plus de 100 touchers différents.

Un peu plus tard, en 1978, Ulla Bandelow, Gestalt Thérapeute et directrice de l’Institut Français de Formation Psycho corporelle ainsi que Raoul Bécart, en France, continuent à structurer cette technique en l’enrichissant de mouvements spécifiques et adaptés à une approche psychocorporelle, basée sur les principes de la Gestalt-thérapie. Ils déposeront le terme anglais de Sensitive Gestalt Massage®, reconnu par l’Association Internationale de Somatothérapie et strictement réservé aux praticiens et enseignants certifiés, signataires du code déontologique.

Le massage existe depuis très longtemps et dans de nombreuses civilisations. Ainsi, il représente une branche entière de la médecine traditionnelle chinoise. Plus récemment, rappelons que  l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) n’a pas réduit la santé à l’absence de maladie puisqu’elle la définit comme « un état de complet bien-être physique, mental et social ». Dans sa « stratégie pour la Médecine Traditionnelle 2002-2005 », elle recommande la prise en compte des techniques ancestrales dans les plans nationaux de santé.

Où en sommes-nous aujourd’hui en France ? Le massage n’est reconnu officiellement que comme acte médical et seuls les kinésithérapeutes ont, en théorie, le droit d’utiliser le terme de massage et de pratiquer le massage. Toutefois, dans certains pays européens, ou aux Etats-Unis, le massage de bien-être, le massage d’approche psychocorporelle, autre que médical par un kinésithérapeute, est désormais officiellement reconnu, ce qui n’a pas toujours été le cas.  Des initiatives existent entre la Fédération Française de Massage Bien-Etre et le gouvernement français visant à faire reconnaitre la profession de Praticien en Massage Bien-Etre.

Dans la réalité, les massages autres que médicaux sont dispensés tant pour le bien-être, la relaxation, le développement personnel en clientèle privée que pour des soins de support en milieu hospitalier.

Aujourd’hui reconnu par l’Association Internationale de Somatothérapie, l’approche psychocorporelle SGM® aide par ailleurs à lutter contre le stress, la fatigue et les somatisations diverses.

Quelle éthique pour les praticiens du Gestalt Massage ?

La pratique du Gestalt Massage® est liée au secret professionnel. Elle répond à un code déontologique précis. Chaque praticien doit respecter les limites de sa pratique qu’il ne peut employer qu’après avoir été certifié par un professeur agréé et s’être engagé vis-à-vis du code déontologique de la profession.  

Ce que le Gestalt Massage® n’est pas : il ne présente en aucun cas de caractère sexuel. Il n’a aucun caractère médical et aucun lien avec la kinésithérapie ou l’esthétique.

Déroulement des séances